Vidéo: «La Révolution est l'Amour" avec Charles Eisenstein

partagée par Chris Kyle

Ce 4-minute puissante vidéo présente Charles Eisenstein, auteur du Sacré Economics , à partir d'un documentaire sur le mouvement Occupy. Charles sera un conférencier invité à venir de l'Humanité Projet USA Power of But Sommet ligne in Mars 2014 (plus de détails sont à venir).

Je adore dernière ligne de Charles de ce clip vidéo: "... Tout le monde a une vocation unique et ce est vraiment le temps d'écouter cela. Ce est ce que l'avenir va être. Il est temps de s'y préparer, et d'y contribuer et aider à y arriver ".

Charles Eisenstein est un enseignant, conférencier et écrivain se concentrant sur les thèmes de la civilisation, de la conscience, de l'argent, et l'évolution culturelle humaine. Il est l'auteur de six livres includingSacred économie, La Montée de l'humanité et plus Beautiful World Nos coeurs savons possible.

"Ne oubliez pas que le doute de soi est aussi égocentrique que l'auto-inflation. Votre obligation est d'atteindre aussi profondément que vous pouvez et offrir vos cadeaux uniques et authentiques avec autant de courage et magnifiquement que vous êtes en mesure ".
- Projet de loi Plotkin, auteur de Soulcraft *

* Le projet de loi parle aussi à la puissance de But Sommet de Mars.

Chris Kyle

Chris a formé et coaché ​​des centaines de personnes pour atteindre un plus grand succès dans leurs entreprises et de leurs vies. En partenariat avec l'Humanité Project® Etats-Unis, il a récemment créé La puissance de But Sommet et l'Homme On Purpose cours en ligne. Il est également le co-créateur, avec Amy Ahlers, de la télé-série en cours, New Man, New Woman, Nouvelle vie.

En plus de son travail de développement du leadership, Chris a passé plus de 24 années en tant que dirigeant, entrepreneur, consultant et coach d'affaires, travaillant dans des entreprises Fortune 500 et de posséder sa propre entreprise de Voyage éco-aventure. Chris est diplômé de l'Université de Stanford où il a étudié les sciences politiques. Il vit avec sa femme en Californie du Nord.

Google+ Facebook Gazouillement Part

My Soul Elder ~ un poème

par Reuel Czach

Aînés, nous perdons notre âme.
Nous sommes tellement pris individuellement dans les infractions mineures
et les querelles et les blessés-ness,
que nous laissons notre civilisation et de notre planète filière.
Mais le plus important,
nous laissons nos âmes meurent.

Quand je ai choisi d'être blessé,
et marcher dans la vie retirée dans ma grotte,
ou je choisis d'être sur-blindé,
au point d'être accablé,
avec une telle bagages lourds,
nothing else matters,
... ..my Âme est perdue.

Je ai choisi de faire un pas vers prétendant,
mon âme perdue,
quand je ai choisi de rencontrer des hommes dans un cercle ouvert honnête.

Je choisis mon âme,
quand je décide d'être si humble,
que personne ne peut me offenser.

Je choisis mon âme,
quand je ai choisi la sagesse,
plus avoir raison.

Je choisis mon âme,
quand je ai choisi le service,
sur l'égoïsme.

Je choisis mon âme,
Quand je ai choisi regarder à l'intérieur,
pour trouver tout le mal que je vois hors de moi.

Je choisis mon âme,
quand je marche le chemin de la vie,
où je ne suis rien,
et je suis tout,
en équilibre sacré.
Mes choix signifient tout,
mes infractions ne signifient rien.

Mes infractions dire que je ai encore du travail à faire intérieure
et pour le bien des générations à venir,
Je ferais mieux de me le faire aussi rapidement que possible.

Mes choix dire que je ai le pouvoir de me sauver,
mes proches, mes amis, et peut-être beaucoup plus de gens,
à partir d'une moyenne, l'égoïsme et une mort solitaire.

Je me sens une grande tristesse et le chagrin,
pour tout ce qui est en train de disparaître.

Alors que les distractions de douleur,
blessé-ness et les querelles,
sucer tellement d'énergie de mon âme,
... ..et L'âme de mon peuple.

Chaque blessure et la blessure et la chance d'avoir raison,
est un miroir de mon âme,
et la possibilité de guérir.

Faites-le! Choisissez guérison.
Ensuite, choisissez la sagesse et la bonté,
et d'être l'aîné vous étiez censé être.

Les distractions sont mon ennemi,
tout ce qui essaie de me retirer,
ma mission étroite.

Je ai juste besoin de laisser Esprit contrôler ma vie,
où mon esprit se joint et sert,
une bien plus grande sagesse,
que je pourrais jamais comprendre.

Je ai demandé ce jour pour demander de moi-même,
et des hommes qui se disent aînés.
Un humble requête,
que nous nous concentrons sur la sagesse pour éclairer un chemin,
pour ceux qui viendront après nous.
Homme humble, janvier 2014

Reuel Czach

Reuel Czach est, un chrétien de 60 ans avec une femme merveilleuse et ses deux fils, une fille et un beau-fils. Il a vécu à San Luis Obispo County, Californie depuis plus de 30 ans et pratiqué l'architecture pour la plupart de ces années. Czach est un coordonnateur I-Groupe pour le Swallow Creek Coastal Cercle à Cayucos. Il soutient activement et construit la communauté Elder à San Luis Obispo et est le co-président aîné de la Santa Barbara Communauté MKP. Czach mène un cercle de semaine des hommes dans mon église et est un leader dans le ministère des hommes.

Google+ Facebook Gazouillement Part

Mon But Over My relation?

par Chris Kyle

Je suis tombé sur cette citation de David Deida (auteur du Chemin de l'homme supérieur) un il ya quelques jours:

"Admettre à vous-même que si vous aviez à choisir un ou l'autre, la relation intime parfait ou la réalisation de votre but le plus élevé dans la vie, vous choisissez de réussir à votre but. Juste cette connaissance de soi soulage souvent beaucoup de pression que ressent un homme de prioriser sa relation quand, en fait, ce ne est pas sa priorité ".

Je dois dire dès le départ, que quand je ai lu cette citation abord je ai pensé à moi-même ... je dois en choisir un sur l'autre?

Et puis une autre partie de moi se leva (dans ma tête, bien sûr) et dit: «Ce est vrai, atteindre mon but le plus élevé serait certainement rock!"

Manifestement, il ya un conflit en cours d'exécution à l'intérieur de moi au sujet de la façon dont je prioriser vivre mon but comme un homme, et où je mets ma relation.

Donc, comme je regarde ma propre vie pour enquêter sur cette question de la priorité du but, je ne vois que je suis le plus vivant, engagé et passionné quand je fais ce que je aime, de donner mes cadeaux et en proposant mon but de servir autres.

Et si je ai décidé de choisir ma relation plus vivant pleinement dans mon but, je pense qu'une partie de moi serait ratatiner. Et je sais que mon pouvoir et de confiance seraient diminués dans le monde.

Et à la fin de la journée, je ne veux pas vivre mon but de blesser ou de nuire à ma relation avec ma femme. Je sais que je peux donner mon plein coeur présence et à ma relation sans sacrifier mon but.

Mais vrai jus et le feu dans notre relation vient de me faire des choix audacieux à suivre mon cœur et de l'intestin, et de donner mes cadeaux, mon but avec passion et sans excuses. Et ma femme trouve cela super sexy et elle est fière de moi, même pendant les temps que je mets mon travail de fin-dessus de notre temps de relation.

Le hic, ce est que dans mon expérience de vie hardiment dans mon but, avec tous les triomphes et les échecs qui va avec, ma relation se développe.

Et bien sûr, mon but que je ai partagé au-dessus se applique à ma femme ainsi (elle est un "être" trop), et ainsi je peux être dans mon objectif à travers son appui sur son chemin de la croissance.

Ce que je entends de beaucoup d'hommes avec qui je travaille, ce est qu'ils sont tellement d'efforts pour rendre leur relation de travail ou pour plaire à leur partenaire afin qu'ils puissent avoir une vie plus harmonieuse et plus «facile».

Le défi de mettre leur relation ci-dessus la pleine expression de leur but, ce est qu'il diminue l'énergie, le feu et la confiance en eux-mêmes qui pourraient insuffler la relation avec beaucoup de passion ou de jutosité nécessaires.

Alors, voici comment je ai appris à tenir cette tension de priorité entre relation et le but. Je donne ma présence pleine, l'attention et le cœur à ma relation chaque fois que nous sommes ensemble. Je ne suis pas moitié-là ou vérifié parce que je pense sur le travail, ou demi-écoute de son parce que mon travail de fin envahit mes pensées et ce est une priorité.

Au contraire, quand je suis engagé dans mon travail de fin, je suis là pleinement et faire ce une priorité dans ma vie, même si cela signifie faire des choix difficiles sur le temps que je passe avec ma femme.

Je trouve que l'équilibre naturel se pose quand je suis passionnément engagé dans mon but et je apporte que le jus et le feu dans ma relation avec la présence pleine et un cœur ouvert - indépendamment de combien de temps nous avons avec l'autre (jour ou minutes).

Et vous savez, je me réserve toujours le droit de faire ma relation au centre de mon but à un moment donné, si elle en a besoin et exige plus de moi pour une période de temps. Comment est que, pour une mise en garde lisse - et ça a été vrai à des moments précis dans ma vie.

Continuez à travailler votre avantage de but, apporter pleine présence à chaque instant, garder votre cœur ouvert et vous verrez votre vie se envoler ... à la fois votre objectif et votre relation.

CK

PS Que pensez-vous? Laissez un commentaire!

Chris Kyle

Chris a formé et coaché ​​des centaines de personnes pour atteindre un plus grand succès dans leurs entreprises et de leurs vies. En partenariat avec l'Humanité Project® Etats-Unis, il a récemment créé La puissance de But Sommet et l'Homme On Purpose cours en ligne. Il est également le co-créateur, avec Amy Ahlers, de la télé-série en cours, New Man, New Woman, Nouvelle vie.

En plus de son travail de développement du leadership, Chris a passé plus de 24 années en tant que dirigeant, entrepreneur, consultant et coach d'affaires, travaillant dans des entreprises Fortune 500 et de posséder sa propre entreprise de Voyage éco-aventure. Chris est diplômé de l'Université de Stanford où il a étudié les sciences politiques. Il vit avec sa femme en Californie du Nord.

Google+ Facebook Gazouillement Part

Le monde a besoin de plus Aînés

Par Donald Clerc

Quelle est la différence entre être un aîné et d'être personnes âgées? Je ne ai jamais vraiment pensé à cette question avant de rejoindre l'Humanité projet il ya deux ans.

Je suis 57, ont trois enfants adultes, une jeune petit-fils, et de posséder ma propre entreprise. Donc, je ai "fait le tour du bloc" à quelques reprises et je ai appris une chose ou deux le long du chemin. Mais personne ne me avait contesté sur ce que je peux faire avec cette expérience et de la sagesse dans cette seconde moitié de ma vie.

Quelles sont les caractéristiques d'un aîné? Nous connaissons tous des personnes âgées qui ne se comportent pas d'une manière Elder. Et nous savons aussi des jeunes qui présentent déjà des qualités Elder-comme. Voici ce que je vois sont quelques-unes des qualités et les comportements d'un aîné:

• Dire la vérité avec autorité et sagesse.
• Parler avec gentillesse et une authenticité féroce en même temps.
• Avoir un cœur compatissant et ouvert.
• Debout pour des valeurs plus élevées et des normes strictes de comportement.
• Tracer la ligne contre les comportements contre-productif.
• Donner, servir, honorer et bénir les autres.
• permanent à l'appui des dirigeants responsables.
• Savoir quand tout ce que vous devez faire est d'être présent et écouter.

Vieux-People Être un aîné ne est pas la même chose qu'être personnes âgées. Juste parce que vous êtes plus âgé ne vous rend pas sage. Et si vous ne partagez pas cette sagesse durement acquise avec les autres, alors vous n'êtes pas profit de la société comme un aîné.

Être un aîné ne est pas la même chose qu'être un leader. The Elder donne pour les dirigeants et le grand plomb. The Elder utilise sa sagesse et de l'expérience pour le bien de tout le monde. Son honnêteté et les valeurs aident le jeune à mûrir et à aider le déjà mature pour rester en contact avec leurs valeurs fondamentales.

Beaucoup d'autres sociétés respectent leurs aînés. Il semble que notre société matérialiste ne honore ces personnes (jeunes ou vieux) qui achètent des choses, font des choses, ou faire des choses. Comment peut-on obtenir honoré d'être et partager la sagesse? Aînés peuvent aider les jeunes générations se concentrent sur le développement de leurs valeurs fondamentales et cesser d'être trop axée sur les choses matérielles.

Où peuvent les aînés d'aujourd'hui exercer leur métier? Je ai grandi dans une église presbytérienne, qui est géré par les aînés par la conception. Mais en dehors de la religion organisée, les écoles et les entreprises, où peut-Aînés donner de leurs dons? Si nos communautés peuvent apprendre à utiliser tous cette sagesse aîné d'une manière organisée, tout le monde profite.

Ce qui empêche les personnes âgées de marcher dans le rôle de l'Aîné? Le premier obstacle à surmonter est l'hypothèse ou le manque de prise de conscience que l'on est déjà un aîné tout simplement parce que l'on a déjà connu un demi-siècle ou plus de la vie. Le deuxième obstacle est le manque de formation sur les comportements Elder-comme. Ces comportements ne sont pas difficile à apprendre - ce que la plupart des gens ont besoin d'apprendre sont comment annuler les habitudes négatives qui inhibent ou couvrir leurs qualités naturelles Elder de sortir.

En conclusion, les jeunes ont besoin de plus aînés dans leur vie. Ils grandissent plus facilement et avec plus de maturité. Je pense qu'il est temps pour les personnes âgées ont besoin d'entrer dans leurs rôles que les Aînés. Cela leur donne un plus grand sentiment d'accomplissement et de contribution à la société de continuer les comportements consuméristes de quand ils étaient plus jeunes.

Ce que nous devons encore sont un moyen de former plus de gens dans la seconde moitié de leur vie à embrasser leur Elder intérieure. Et nous avons besoin de développer plus de moyens dans la société où les Aînés peut donner de leurs dons à d'autres.

Donald Clerc est un technologue en informatique et entrepreneur. Il possède plus de 30 années d'expérience de travail avec des ordinateurs, et a commencé sa propre société de conseil en informatique il ya 16 ans. Avant cela, il était un psychologue scolaire associé. Donald est marié (depuis plus de 35 ans), a trois enfants et un petit-enfant. Il a complété la formation par l'aventure New Guerrier en 2011 et est un aîné déclaré dans le MKP Communauté Houston.
Google+ Facebook Gazouillement Part

Ce que nous ressentons des émotions dans notre corps

par Boysen Hodgson

de Discover Magazine

Les recherches effectuées par un groupe de scientifiques, récemment publiée dans les Actes de l'Académie nationale des sciences révèle quelques faits intéressants sur les émotions des êtres d'expérience comment les droits dans leur corps. Pour les hommes impliqués dans le projet de l'humanité, ce était une belle affirmation de ce que nous avons enseignement et la pratique depuis près de 30 ans.

Dans le Mankind Project, nous voyons et entendons hommes luttent pour décrire ou le nom ce qu'ils ressentent. Mad? Sad? Heureux? Peur? Honteux? Ils ont souvent un temps facile de dire ce qu'ils pensent ou de faire des déclarations qui expriment un jugement sur ce qui se passe autour d'eux, mais quand on lui demande de nommer l'état émotionnel qu'ils vivent ... beaucoup d'hommes sont perplexes. Pour la plupart d'entre nous, ce est un résultat d'être élevés dans des familles et dans une culture qui ne enseigne pas ou le modèle alphabétisation émotionnelle.

Pour aider les hommes apprennent ce qu'ils ressentent et être en mesure de le nommer; sans attente de le changer ou de honte pour le sentir, nous enseignons les hommes à regarder leurs corps pour trouver des indices.

"Quelles sensations vous sentez-vous?"
"Où sont les sensations dans votre corps?"
"Quelle est la couleur (forme, taille, texture) pourrait-elle avoir?"
et enfin ...
"Si vous deviez donner un nom ... folle, triste, heureux, peur, honte ... que feriez-vous l'appelez?"

Ce modèle de base pour l'exploration commence à démêler les histoires et les récits dans nos esprits de l'expérience physique brute que nous tenons dans nos corps. Souvent, ce est la première étape dans le découplage habitudes de réaction, de sorte que les hommes peuvent faire des changements dans leurs comportements et leurs croyances sur eux-mêmes et le monde.

Emotion - le sens de feutre, la réaction en chaîne hormonal et neurologique mis en mouvement par des pensées et des expériences du monde - est l'une des sources les plus puissants d'informations que nous pouvons exploiter pour nous améliorer et avoir un impact positif sur le monde. Beaucoup d'entre nous créer des habitudes de déni, de la répression, et l'évitement de nos émotions qui ont de vastes répercussions personnelles, interpersonnelles, et culturelles dans nos communautés.

Ce est un grand moment pour témoigner de l'éveil culturel qui est en cours.

Le travail des hommes - le processus difficile et fantastique de se réveiller, en grandissant, et en montrant dans le monde pour le bénéfice de l'humanité - est le principal cours d'eau. Dès que cet article a été publié, les hommes de Mankind Project du monde entier ont partagé avec quolibets au sujet de l'imprimer comme un guide de référence rapide pour les hommes de commencer le processus exaltante de connexion «tête» et «cœur».

Voici le lien vers l'article:
Ce que nous ressentons des émotions dans notre corps

Boysen Hodgson

Boysen Hodgson est le directeur des communications et du marketing pour l'Humanité projet États-Unis, un organisme de mentorat et de formation à but non lucratif qui offre des possibilités puissantes pour la croissance personnelle des hommes à tous les stades de la vie. Boysen a reçu son BA avec mention de l'Université du Massachusetts à Amherst, après avoir terminé deux années de conception de cours à l'Université Cornell. Il a été d'aider les entreprises et les particuliers à concevoir le changement qu'ils souhaitent voir dans le monde depuis 15 ans. Il est un mari dévoué.

Google+ Facebook Gazouillement Part

20 diagnostic signes que vous souffrez de «perte de l'âme". Article par Lissa Rankin

par Gonzalo Salinas

Je suis extrêmement reconnaissant à M. Rankin Lissa. Je crois qu'elle m'a sauvé en me aidant à comprendre ce qui se passait dans ma vie. Je me entraînais pour un triathlon, et je ne me sentais pas bien. Mon corps ne en pouvait plus et quand je suis allé à trois médecins différents, ils ont chacun couru quelques tests, et le résultat était le même: tout allait bien.

Mais je ne me sentais pas bien. Une nuit, alors que je quittais le travail, vérifier mon email, je ai trouvé une vidéo dans ma boîte de réception, je ne me souviens pas maintenant de qui il était. Le titre était La vérité choquante sur votre santé par le Dr Lissa Rankin. Ce était une conférence TED à partir de 2011 (je ai inclus ci-dessous). Après avoir regardé la vidéo entière, je suis devenu accro. Je ai commandé son livre Mind Over médecine , et je ai commencé un processus de guérison qui a été plus liée à une pratique quotidienne de ma passion que d'une pathologie.

Lissa Rankin est une âme courageuse lutte contre un système qui traite nos corps comme des machines. Son armement pour combattre la bataille: l'amour. Elle dit que sa mission est de mettre en évidence le "soins dans la santé.« Je considère son travail une opportunité incroyable pour chaque médecin, guérisseur, thérapeute, chaman, les personnes impliquées avec la médecine ou toute sorte de pratique de guérison pour apprendre et grandir dans leur pratique.

Elle est sur une mission. Et elle est reconnue. Je prie pour que l'humanité elle continue de guérison.

Voici un lien vers un grand article qu'elle a écrit. Check it out, et envisager de se impliquer:

20 diagnostic signes que vous souffrez de «perte de l'âme"


Gonzalo photo

Gonzalo Salinas est un rédacteur en chef adjoint pour l'Humanité projet Journal, une publication de l'Mankind Project, une organisation de mentorat et de formation à but non lucratif offrant des possibilités puissantes de croissance personnelle des hommes à tous les stades de la vie. Salinas a étudié la littérature à Lima, au Pérou à l'Université San Marcos, et a vécu aux États-Unis depuis 2003. Il vit à Miami, Floride. Salinas se engage à son propre développement personnel, et de passer le mot sur ​​la vision et la mission du projet de l'humanité .

Google+ Facebook Gazouillement Part

Drive-Thru, 8h23 de McDonald

Catégorie: paternité , Memoir

par Wentworth Miller

McDonald
Williams, Californie
Le 23 décembre 2013
08h32 (approx.)

Je tire dans le drive-thru, vide, sauf pour le géant blanc Suburban devant moi, arriver à la hauteur de la callbox, comme un accueil de yacht. Lorsque la fenêtre roule je peux voir le conducteur dans son rétroviseur. Homme, chauve, 30s milieu.

L'interphone crépite comme les emplacements des employés d'un McDonald quoi que ce soit il / elle a été ordonné à la hauteur au sommet de l'ordre. Compte tenu de la saison, sans doute quelque chose de vacances-ish. En haut de fructose.

Roulé de ma fenêtre pour que je ne peux pas entendre leur échange, mais je peux voir les lèvres de l'homme en mouvement, ses yeux pâturage le menu. Il se détourne de la callbox, aborde quelqu'un à l'intérieur du Suburban, demandant ce qu'ils aimeraient pour le petit déjeuner. Vraisemblablement.

Ce est alors que je ai remarqué combien de personnes il a avec lui. Un wagon littérale. Je vois plusieurs têtes. La plupart d'entre eux petite. Ce gars a obtenu quatre ou cinq enfants là-bas. Au moins. Plus la femme. Tous veulent le petit déjeuner. Aucun d'entre eux n'a jamais été à un McDonald, apparemment, parce que l'homme derrière le volant est leur parle par le menu putain entier. Chaque dernier élément. Apparemment.

L'interphone crépite encore et je regarde dans mon rétroviseur, voir deux voitures attendait derrière moi, leur échappement se mêlant avec la mienne que les secondes se égrènent.

Je repense à papa Suburban, lui Je silence se dépêcher vers le haut. Il ne le fait pas. Il sourit, prenant son temps, faire en sorte qu'il devient l'ordre de tout le monde à droite.

Je imagine sa voix dans ma tête.

"Ouais ... ce que je peux obtenir un Biscuit Bacon, oeufs et fromage? Pas d'attente - l'allergique de Lexie au fromage. Puis-je obtenir un Bacon & Egg Biscuit pas de fromage? Pas d'attente - pouvez-vous en faire une McMuffin? Puis-je obtenir une saucisse avec Egg McMuffin? Pas de fromage. Lexie ne peut pas avoir fromage. »(McCetera).

Tout ce que je veux, ce est un grand café avec deux crèmes sur le côté.

Malheureusement pour moi, papa, maman, trente-six frères et sœurs de Lexie, et Lexie vont avoir besoin de plusieurs minutes pour faire leurs esprits.

Je soupire et regarde à ma gauche, essaie de me distraire avec la vue en dehors de ma fenêtre. Mais il n'y a rien à voir. Juste une étendue plate, sèche étend à l'horizon, une vue d'hiver sombre de gris, les bruns et les beiges dans ce Dust Bowl créé par le Congrès (si les panneaux qui bordent les cinq sont pour le croire).

Je tourne mon regard vers le Suburban, réduction à zéro dans le papa (encore une fois), toujours encadrée dans son rétroviseur. Il se caressant le menton, regardant par-dessus le menu (à nouveau). Compte tenu de son Options. Je ne savais pas que les gens toujours caressé le menton.

Je regarde dans mon rétroviseur, vois il ya maintenant trois voitures derrière moi. Voici le quatrième.

Plusieurs scénarios traversent ma tête.

1er scénario: je tape ma corne deux fois. Beep Beep. Regardez comme les yeux de papa rencontrent les miens dans le rétroviseur. Son front sillonne. Je souris. Haussement d'épaules. Comme, "Pourriez-vous Dépêchez-vous, se il vous plaît?"

2e scénario: Je poignarde violemment mon klaxon de voiture. BLAP. Regardez comme les yeux de papa rencontrent les miens dans le rétroviseur. Son front sillonne. Je lève mes mains. Haussement d'épaules. Comme, "Whoops - ne signifie pas pour frapper la corne. Mais alors que je ai votre attention, vous pourriez Dépêchez-vous, se il vous plaît? "

3ème scénario: Je poignarde violemment mon klaxon de voiture. Et maintenez-le. BLAAAAAAAAPPPPPPPP. Regardez comme les yeux de papa rencontrent les miens dans le rétroviseur. Son front sillonne. Je lui regarde vers le bas. Comme, «Ouais. Vous me avez bien entendu. »Il passe la tête par la fenêtre, me regarde. "Tu dois problème?" Peut-être qu'il ouvre en fait sa porte, sort et retourne vers ma voiture, veut savoir quel est mon problème face à face. (Ce scénario pourrait conduire à la violence. Fisticuffs. Un McFlurry de coups de poing.)

4e scénario: Quelqu'un derrière moi robinets LEUR corne. Beep Beep. Les yeux de papa rencontrent les miens dans le rétroviseur. Son front sillonne. Je lève mes mains. Haussement d'épaules. Comme, "Hey - ne était pas moi, mon pote. Mais alors que nous avons votre attention ... "

Mes doigts tambour le volant.

Puis, enfin, il a fait. Miracle des miracles. Je balaie derrière le Suburban la seconde, il va de l'avant, de coloniser l'espace qu'il occupait tout récemment. Si ce était un siège il serait encore chaud. Maintenant ce est le mien. Tout le mien. Je ai ma fenêtre baissée. Je suis à bout de souffle avec impatience. Prêt à commander.

"Salut et bienvenue au McDonald! Voulez-vous essayer notre nouveau - "

"Puis-je obtenir un grand café noir avec deux crèmes sur le côté?"

"Est-ce que compléter votre commande?"

"Oui. Merci. "

"Votre total est f -"

Je conduis passé l'callbox et jusqu'à la première fenêtre, la fenêtre où vous payez. Ou au moins je essaie de. Mais le Suburban est toujours là. La marche au ralenti. Bien sûr. Je ne peux pas dire si papa payé et en attente pour le changement ou se il est encore à creuser à la recherche de la monnaie exacte.

Je lève mes yeux fatigués au sommet de son véhicule, repérer un transporteur de fret sur le toit. Noire. Importante. Je me demande ce qu'il ya dedans. Les parties du corps peut-être. Ou cadeaux de Noël. Les parties du corps enveloppés comme cadeaux de Noël. Ils sont probablement sur le chemin de la maison de grand-mère. Ou une cabine de vacances. (Ce est la saison.)

Je vois un mouvement du coin de l'œil, attraper employé la remise d'un McDonald papa sa carte de crédit et de la réception. Papa dit quelque chose en retour (merci?). Smiles. Tout sourire putain de ce type. Un chucklehead régulière. Apparemment.

Papa dit autre chose à l'employé (Merry Christmas?). Puis, au lieu de conduire vers l'avant et garder la ligne mobile, au lieu de montrer un degré de sensibilisation et / ou de respect pour le fait qu'il / ils ne sont pas seuls dans cette volant et / ou du monde, papa reste où il est. Je le vois en regardant ses genoux, se agiter avec quelque chose. Sa carte de crédit peut-être. Il est de le remettre dans son portefeuille. Puis il va aller de l'avant.

Pour l'amour de merde.

Un des enfants dű dit quelque chose de drôle parce que maintenant papa rit, dur, la tête rejetée en arrière. Je vois gencives dans le miroir de côté, une petite goélette noire entourée de petites dents blanches.

Le 1er Scénario saute dans ma tête, celui où je tape ma corne deux fois. Beep Beep. Regardez comme regards se croisent la mine de papa dans le rétroviseur, le front sillons. Je souris, haussement d'épaules. "Pourriez-vous Dépêchez-vous, se il vous plaît?" Papa me donne l'oeil de puanteur, mais tire vers l'avant, de me permettre de payer mon café à la première fenêtre. Une minute plus tard, je suis de retour sur la 5, soignant ma tasse de joe et écouter quelques airs, intérieure re monologue: la famille dans le Suburban blanche rapidement remplacée par des pensées re: moi. Et le déjeuner. Alors moi.

Pendant ce temps - toujours 1er scénario - le dos du Suburban sur la route ainsi, mais maintenant l'humeur de papa a envenimé. Il est toujours de penser (couvaison) à propos de ce trou du cul derrière lui chez McDonald, celui qui a klaxonné sa corne. Celui qui voulait / eux de se dépêcher gueule. Ce honk ressenti personnel. Comme une insulte. Papa pense peut-être qu'il aurait dû sorti de la voiture et a marché là-bas, découvert ce que le problème de ce type était face à face. Ouais. Il devrait peut-être avoir. Papa sait qu'il doit laisser glisser mais ne peut pas, n'a jamais été bon à haussant off choses. Ses doigts tambour le volant.

La femme de papa assis à côté de lui, les yeux tendus, avant, les épaules grimper jusqu'à ses oreilles. Il ya eu un changement dans le temps et elle le sait. Elle a entendu ce disque avant. Elle donne son mari un regard, d'évaluer la situation, le doigt au vent, attendant de voir où cela va aller. Mais elle peut deviner.

Lexie et ses trente-six frères et sœurs se assoient derrière eux, soumis aujourd'hui. Il ya eu un changement dans le temps et ils le savent. Ils mangent tranquillement, essayant de ne pas froisser leur saucisse McMuffin avec des enveloppes d'oeufs trop fort. En vain.

L'un d'eux est d'une heure et 42 minutes de se giflé.

Il peut arriver plus tôt. Il peut arriver plus tard. Mais ça se passe.

Je me assois dans le drive-thru avec mon pied sur le frein, à regarder le dos de ces petites têtes dans le Suburban en face de moi, se demandant lequel d'entre eux ce sera.

Ce que je sais pour sûr que klaxonner ma corne signifie un de ces enfants est de se giflé?

Bien sûr que non.

Aurais-je vraiment être responsable si l'ancien abouti à ce dernier?

Non, ce est absurde.

Ish.

Si Lexie et ses trente-six frères et sœurs grandissent dans un environnement où les gifles se produit, gifles va se produire, peu importe comment ils mangent tranquillement leur petit déjeuner. Peu importe combien de pilotes se abstenir de klaxonner à papa, les paumes se réuniront joues.

Garanti.

Mais je ne veux pas être un lien dans cette chaîne.

Je ai donc encore mes doigts sur le volant et laisse ma corne unhonked. Je vais attendre les 5 minutes supplémentaires pour mon café du matin. Je vais laisser papa - toujours riant, en passant - tirer vers l'avant à la fenêtre de pick-up quand il est bon et prêt.

Bien pour moi.

Quand il le fait, je suis derrière, déplaçant ainsi de moins de 5 mph. Lorsque je me arrête à côté de la fenêtre de salaire, je freine si doucement je peux à peine dire que je ai freiné du tout. Ou que je étais sans cesse en mouvement.

Je ai mes factures et exacte changer prêts. $ 4,34. Je étends mon poing fermé vers la fenêtre comme il glisse ouverte, révélant un adolescent ponytailed dans la visière d'un McDonald et fanée parka. Elle sourit en se excusant, hoche la tête en direction de la banlieue en face de moi. Haussements d'épaules. Dit, "Désolé pour l'attente. Ce gars-là a pris une éternité, hein? "

Wentworth Miller

Né en Angleterre, élevée à Brooklyn, New York, et diplômé de l'Université de Princeton, Wentworth Miller est un jeune acteur convaincant et acclamé par la critique dont les crédits se étendre sur la télévision et long métrage. En savoir plus sur Wentworth Miller au IMDb . Miller est un membre de l'espèce humaine Projet Etats-Unis, Los Angeles Communauté.

Google+ Facebook Gazouillement Part

Embrassez mauvaises expériences comme un guerrier

par Shawn Rhodes

Je me souviens surtout de la première fois que quelqu'un a essayé de prendre ma vie était à quel point l'eau goûté.

Ce était le printemps de 2004, et je ai été dans un véhicule pleine cargaison de infanterie Marines. Nous nous sommes dirigés pour protéger un viaduc utilisé comme une route à Bagdad d'approvisionnement. Il a été bombardée régulièrement par la maréchaussée locale Jihad. Le grand, maladroit véhicule tiré sous le pont et nous avons attendu de nouveaux ordres. Apparemment, ce est une mauvaise idée de stationner un véhicule dans un endroit l'ennemi a beaucoup d'expérience frapper. Nous avons immédiatement commencé à recevoir des tirs de mortier entrant.

Je ai entendu l'ordre d'abandonner le véhicule, et je étais deux personnes de la trappe arrière. L'homme le plus proche à l'arrière a sauté les 12 pieds du lit de camion sur le sol, a roulé sur le trottoir et a couru pour la couverture que les tours pleuvaient autour de lui. Le deuxième homme a suivi, et a été ponctué par des éclats sur le côté droit de son corps. Les tours sont venus en incréments d'une demi-seconde, et quand ils ont frappé le trottoir autour de nous, ce était comme des geysers ouverts. Fumée, gravier, et des morceaux d'acier pulvérisées et comme des jets de vapeur noire. Je ai sauté du véhicule et un mortier a explosé en dessous de moi.

La prochaine chose que je me souviens se balançait dans le hayon arrière de l'énorme camion comme il ébranla. Une main de préhension l'acier tandis que le reste de moi cogné contre le pare-chocs autour. Je ai laissé tomber au sol et me vérifié - pas de blessures. Lorsque nous avons finalement installés pour la nuit, je ai réalisé que je ne avais jamais été tellement soif. Ce, eau chlorée tiède fade goûté comme il était venu des Alpes suisses.

Je partage cette histoire parce que je veux vous rafraîchir la mémoire. Je tiens à vous rappeler l'exaltation qui vient de survivre. Plus important encore, je veux partager avec vous un principe clé de vivre une vie avec Shoshin, coeur du débutant:

Les meilleurs moments se produisent lorsque vous vous poussez (ou êtes poussé) au-delà de ce que vous pensez que vous pouvez manipuler. Ce est ce que vous faites avec cette victoire, cependant, qui définit le reste de votre vie.

Trauma est une façon bien connue et ancienne de se mettre au bord de ce que nous pensons que nous pouvons gérer. Si quelqu'un survit, il les change pour toujours. Beaucoup de vétérans je me suis battu avec sont encore à venir aux limites avec ce qu'ils ont vécu sur le champ de bataille. Ces gens étaient certainement plus forts physiquement que je étais, la plupart étaient plus intelligents, et de notre formation désensibilisés nous tous à la violence. Alors, pourquoi certains d'entre nous revenir après ces expériences nouveau consacrés à la réalisation de la fin de notre vie, alors que tant de laisser les passions de leur vie dans les sables du désert?

Les gens nous ont fait mal. D'autres sont prises trop tôt. Que faisons-nous avec le vide écho au sein? La solution peut vous surprendre - ce ne est pas pardonner et oublier, et il ne est certainement pas prétendre qu'il ne est pas arrivé. Si un événement dans la vie défis de votre raison de vivre aussi pleinement que possible, ramasser le manteau du guerrier nouveau. Même si vous ne avez jamais pensé à vous-même comme un guerrier, l'esprit de service vit en vous. Ce est votre vocation humaine et ce est une façon d'embrasser défi dans la vie.

Pensez des événements les plus traumatisants les dans votre vie, et les détails impliqués. Rappelez-vous comment les choses feutre ou senti. Enregistrer sur un morceau de papier. If these memories don't feel like an unhealed wound, you've already done the healing work of a spirit-warrior or your life is blessedly free of trauma.

What do you want to invite back into your life? Playfulness? Unbridled joy? Trust? Write it down. If it's stumping you, ask friends or family who knew you before and after the event noticed any changes.

If the event re-played itself in your mind every hour (and it does for some of us, doesn't it?), what would you do to make the memory bearable? This is assuming you're tired of avoiding the memory and are ready to regain what you lost.
Warriors are called to live a life of excellence. Striving to be fulfilled brings lessons of both victories and defeats. What separates a warrior from a victim is what they choose to do with the rest of their lives. Like all life-issues, the faster you run, the faster they pursue. Warriors don't run, hiding behind alcohol, drugs, or pretending something didn't happen. A warrior does what they love – they revel in playing on the battlefield of their lives.

Of course, the events that shaped us no longer exist, except in the past and in our memories. You see, the place warriors reclaim lost parts of themselves is within their present moments. It's there we walk the path. Remember, a warrior is one who serves a higher calling. If you're reading this and you've survived the traumatic events of your life, it's safe to say you want to make the most of your present moments. Your higher purpose, your passion, your call to live with your own beginner's heart is echoing through you into your empty spaces so that you can act on it. You deserve to live an excellent life.

So how do we bring what we're missing back into our lives? As any martial artist will tell you, once you learn a 'difficult technique' it's a forehead-slapping experience when you think of how much you struggled to perform something so simple.

But that technique, that missing piece and that life you dream about will never materialize unless you begin practicing. You have to send out what you want to bring into your life. Commencez dès maintenant. Laugh at every opportunity. Trust in small increments until you can turn your life back over to the universe. Practice giving others the things you're missing and savor the return as it flows back into your life. Seize those moments and taste them; drink deeply.

As John Turturro said in O Brother, Where Art Thou:

“Come on in boys, the water is fine.”

Shawn Rhodes

As an award-winning Marine war correspondent, Shawn Rhodes traveled to more than two dozen countries fighting alongside US Marines. His stories and photos have been featured in TIME , CNN and MSNBC in addition to major wire services. He was a top combat reporter in the military and recognized by Congress for sharing the warrior's lifestyle with the public. He then lived and trained at a martial arts temple in Japan, learning how the warrior's mindset could be used for victory in battles and boardrooms. Currently he is a successful speaker and coach, teaching people to achieve success and happiness using the methods he learned from warriors around the world. He was initiated at the NWTA in October of 2013. Find out more about Shawn Rhodes at his web site: Shoshin Consulting

Google+ Facebook Gazouillement Part

Resolutions? Changes? A New Endeavor? Remember this…

Catégorie: Les hommes et Mission

guest post: by Patricia Clason

Thinking about “growing” some goals, making some changes, starting something new? Whether you are making changes for growing your business or a having a more satisfying personal life, you may want to remember this story.

Wanting to fill his yard with the smell of lilacs, the man planted several bushes in his garden. After a few weeks, he was frustrated because they hadn't blossomed and he pulled them up and replanted them in another part of the garden. “Perhaps they'll get more sun here and then blossom,” he thought. A month later, they still hadn't blossomed.

So he pulled them up and replanted in another area of the garden, this time angrier than before. In the fall, the bushes still hadn't blossomed so he pulled them out and threw them away!

Immediate gratification. American society is programmed for it – a pill to take away the headache, a candy bar for instant energy, a credit card so you can buy what you want right now. We want what we want and we want it when we want it.

We forget that the world is made of cycles and processes. The lilac bushes needed a season to settle into the earth and send down roots. Nature gives us the wonderful example of seeds needing to build root systems before they sprout above ground and grow into the plant they were meant to be.

In your business or personal life, have you been pulling up the roots, replanting in what you thought might be sunnier spots, only to find that you aren't getting the blossoms you yearn for? Perhaps it would be best if take the time to nurture a root system.

Get grounded. Explore through books and seminars the possibilities and potentials available to you. Make sure that you are not operating out of anxiousness, frustration, anger, stress or fatigue. The choices we make at emotional times are often not well processed through our “root system” and therefore don't usually reflect Who We Were Meant To Be. Instead those choices reflect the chaos of the storm going on around us. Allow the storm front to move through. Just notice the emotions, feel them at the moment. There is no need to take action, other than to protect yourself if necessary from the elements that might be dangerous to you. When the storm has passed, the calm settles in. Review what has happened.

Before making decisions to sprout into the new business, relationship, home or whatever new directions you are choosing, remember the Chinese bamboo, Moso, takes several years to build it's root system before ever appearing above ground. However, it's root system is so strong that it will grow to 60 to 75 feet tall in the five years following it's appearance. The bamboo will grow to a strong and powerful eight inches in diameter.

Gib Cooper is a bamboo gardner. He offers this saying for us to ponder…. The first year they sleep. The second year they creep. The third year they leap!

When you approach a new endeavor, you would do well to consider the wisdom of the Moso gardner. Take the time to plant and nurture the seeds of your new endeavor, choose wisely the plant you wish to become and then watch as your power and strength grow in proportion to the root system you have developed. Give up immediate gratification for the long term pleasure, satisfaction, and strength of the moso forest!

A professional speaker since 1975, Patricia has created over fifty workshops, speeches, and keynote presentations highlighting the skills of Emotional Intelligence. A host for both radio and television interview shows for ten years with an extensive background in business and education, Patricia makes strong connections with participants from private, public and non-profit sector organizations, as well as associations. Emotional Intelligence is at the core of all of her work, helping people develop their self-awareness and social awareness skills to build effective, collaborative relationships personally and professionally. Her website gives more details and contact information.

Google+ Facebook Gazouillement Part

Emotionally Closed Off: Healing Pain and Learning to Love

Category: Men and Love

By Gonzalo Salinas

Soleil On the Tiny Buddha site, I found an amazing article by Joanna Warwick, a writer and a therapist who writes about Love, Emotions and Relationships. The article talks about the brave action of opening your heart, even when life has taught you to close it. Great reading!

Letting go came with what seemed like an ocean of tears and unchartered anger, which I shouted, screamed, swore, prayed, talked, and physically used to punch my bed; but gradually the light started to creep in.

Click Here to read “ Emotionally Closed Off: Healing Pain and Learning to Love. ” Enjoy!

Google+ Facebook Gazouillement Part

'Man Up' and Beyond … Malik Washington

Tarik Washington

Malik Washington

par Boysen Hodgson

Lorsque Malik Washington a rejoint le programme "Man Up" à l'Université Howard comme une première année, ce était parce qu'il voulait se assurer qu'il avait ce qu'il fallait pour réussir.Man Up ” was a space where Malik, and many other young men like him, could get things off their chests that might distract them from being successful in their studies.

For many men, this makes a big difference. Lorsque Malik a commencé à Howard il était prévu que près de la moitié des jeunes hommes afro-américains qui commençaient l'école ne serait pas finir. Et souvent, ce ne est pas des universitaires qui obtiennent de la manière, il est en dehors de l'école contraintes qui poussent de nombreux jeunes hommes à abandonner ajouté.

Man Up ” is a place to deal with those extra stresses and get support from mentors and peers. Comme New Warriors , le format des cercles semble très familier, avec quelques similitudes avec nos I-groupes.

Maintenant, seulement quelques années plus tard, Washington utilise une partie de ce qu'il a appris dans les milieux de ces hommes, et son expérience MKP ultérieure, à briser les cycles de violence et de la pauvreté dans les communautés partout dans le nord que le PDG de la Fondation William Kellibrew .

From the Kellibrew Foundation's website:
The William Kellibrew Foundation is an advocate, bridge and community driven partner dedicated to breaking the cycles of violence and poverty. The WKF harnesses and provides resources to both victims and similarly focused organizations through prevention, intervention, education and outreach. En partageant les histoires des survivants, nous donnons la parole aux victimes, sensibiliser la communauté et responsabilisent les gens qui travaillent à reconstruire leurs vies, leurs familles et les communautés.  

Washington gère aujourd'hui et crée des groupes pour les hommes et les femmes, avec un accent sur la fourniture d'un traumatisme informé soins et les services nécessaires à un réseau important dans la région de Washington. He is also traveling to other cities in the northeast to setup similar programs. William Kellibrew's story is intense, heart-breaking and hopeful .

Congratulations to this Peaceful Warrior – on living a powerful mission of service in the world.

The Howard University 'Man Up' program has had deep involvement from a number of New Warriors in the Greater Washington DC community including Lincoln Brown Jr. and former DC Center Director Darryl Moment.

Boysen Hodgson

Boysen Hodgson is the Communications and Marketing Director for the ManKind Project USA, a nonprofit mentoring and training organization that offers powerful opportunities for men's personal growth at any stage of life. Boysen received his BA with Honors from the University of Massachusetts at Amherst, after completing 2 years of Design coursework at Cornell University. Il a été d'aider les entreprises et les particuliers à concevoir le changement qu'ils souhaitent voir dans le monde depuis 15 ans. He's a dedicated husband.

Google+ Facebook Gazouillement Part

Mission ne est pas «mine» - libérant la puissance de la mission

Catégorie: Les hommes et Mission

By Stephen Simmer

You never go away from us, yet we have difficulty in returning to you. Come, stir us up and call us back. Kindle et saisir nous. Soyez notre feu et notre douceur. Aimons-nous. Let us run. –Augustine

 
Trop tard je suis venu à vous aimer, à la fois si ancienne et si nouvelle! Trop tard je suis venu à vous aimer - et vous étiez avec moi tout le temps. . .
-Augustine
 
 
L'esprit est si près que vous ne pouvez pas le voir!
Mais atteindre pour elle. . .don't be a jar
Plein d'eau, dont le bord est toujours à sec.
Don't be the rider who gallops all night
And never sees the horse that is beneath him.
-Rumi

We stand up in a circle and say, “My mission is. . .” But to me there's something wrong about calling it my mission, like it's a possession that belongs to me. My mission is not my possession, like my car or my I-phone. It possesses me , like spirit possession. My mission is greater than me. I belong to it . It grabs me by the neck. The etymology of the word mission connects it to the word smite. It is something that smacks me and knocks me down, refuses to be ignored, makes me change my life.

Quand je parle de ma mission pour la première fois, je peux avoir un sentiment de déjà-vu, comme si je dis quelque chose que je ai connu tout au long. Like Augustine says, “Too late I came to love you, and you were with me all the time.” It is as if mission has been whispering in my ear my entire life, but I hadn't been listening. Ce est comme si je ai eu un compagnon depuis le début, mais je ai été tourné dans l'autre sens.

When I form a mission statement with a vision and an action, in my opinion it's like trying to cage the Wild Man in the Iron Hans story. Quand je récite, je mets ma mission sur l'écran, et prétendre que je ai capturé et mis dans le zoo. Mais cette créature en cage ne est pas la mission réelle. It tricks its way out of my definition. It needs to be on the move, alive and changing.

Le mot latin missionem signifie «envoi, libérant, la mise en liberté." Se il ne ya pas de mouvement ou de sentiment de liberté en elle, elle ne est pas vraiment Mission. Il nous ramasse sur son dos et nous transporte dans la forêt, comme dans l'histoire. Quand je monte sur le dos de la mission, ce est de décider où nous allons, me portant des endroits que je ne ai jamais été. Comme le dit saint Augustin, «Soyez notre feu et notre douceur. Aimons-nous. Laissez-nous courons. "

If I let Mission carry me, it takes me to a place where all things glisten with golden beauty. Ma vie a un sens, il ya valeur dans ce que je fais. In the Iron Hans story, the wild man carries the boy to a pool that changes everything to gold, and the boy sticks his wounded finger in the pool. Even my wounds have gold in them, become an essential part of my mission work. Before, I hid my wounds out of shame, or out of fear that the pain would start again. Now, my wounds glisten with gold. No, I don't wait for them to heal before I begin my mission work. My wounds as they are become my bridge of compassion, my connection to the wounded world. Then my wound is not must mine, it becomes the place where I can feel the pain of the world.

Stephen Simmer

Steve Simmer, for those of us privileged to know him, lives his life in the midst of the constant stream and theme of mission. Assez convenablement, un de ses énoncés de mission formels, ce est qu'il "crée un monde de liberté en encourageant les hommes avec mon courage de faire tout ce qu'ils peuvent être et d'être tout ce qu'ils peuvent faire." Par la profession de psychothérapeute, il travaille en permanence à inspirer les hommes de trouver et de se engager activement dans leur propre mission dans ce monde. Dr. Simmer completed the New Warrior Training Adventure back in 2001, and has never been the same man since.
Pour en savoir plus sur Steve et son travail, vous pouvez visiter son site web

Google+ Facebook Gazouillement Part

Message from your Inner Warrior

par Gonzalo Salinas

Dear Warrior:

You don't work on your mission to get things. You don't work on your mission to get a desired outcome: Not fame or fortune, not a brand new car, nor the girl. You don't condition your mission to an outcome.

What if you work in your mission to get things and when you finish, you don't get the thing? Or even worse, you achieve the goal, you get the thing but you don't get the fulfillment? ...

You know better than that.

Deep in your heart, this is what you really know: You work on your mission because this is Who You Are. Period. You know that your mission will either saves someone's life or will make this planet a better place to live. So you wake up, you work on your mission, no matter the amount of time as long as you do something related to your mission today.

And then you realize that the little amount of work you put on your mission today, is enough reason to authorize yourself to be happy right now. Tomorrow will be another day.

Amour,

Your Inner Warrior

Gonzalo photo

Gonzalo Salinas est un rédacteur en chef adjoint pour l'Humanité projet Journal, une publication de l'Mankind Project, une organisation de mentorat et de formation à but non lucratif offrant des possibilités puissantes de croissance personnelle des hommes à tous les stades de la vie. Salinas studied Literature in Lima, Peru at San Marcos University, and has been living in the United States since 2003. He lives in Miami, FL. Salinas is committed to his own personal development, and to spreading the word about the vision and mission of the Mankind Project .

Google+ Facebook Gazouillement Part

Mensaje de tu Guerrero Interior

Catégorie: Les hommes et Mission

por Gonzalo Salinas

Querido Guerrero:

Tú no trabajas en tu misión para obtener cosas. Tú no trabajas en tu misión para obtener ningún resultado. No por fama o fortuna, ni por un carro nuevo ni para conseguir una mujer. Tú no condicionas tu misión a un resultado.

¿Qué pasaría si trabajas en tu misión y al final no obtienes el resultado que esperas? O peor aún, ¿Qué pasaría si luego de trabajar en tu misión, obtienes la cosa y ello no te llena como esperabas?… Tú eres mejor que eso.

En un lugar profundo en tu corazón, esto es lo que sabes: Tú trabajas en tu misión porque eso es quien TÚ eres. Así de simple. Tú sabes que tu misión salvará la vida de alguien o que hará que este planeta sea un mejor lugar donde vivir. Entonces te despiertas, trabajas en tu misión, sin importar el tiempo que le dediques tan pronto como hagas algo por tu misión el día de hoy.

Y luego te das cuenta, que ese pequeño monto de trabajo que pusiste hoy en tu misión, es razón suficiente para autorizarte a ser feliz ahora mismo. Mañana será otro día.

Con Amor,

Tu Guerrero Interior

Gonzalo photo

Gonzalo Salinas est un rédacteur en chef adjoint pour l'Humanité projet Journal, une publication de l'Mankind Project, une organisation de mentorat et de formation à but non lucratif offrant des possibilités puissantes de croissance personnelle des hommes à tous les stades de la vie. Salinas studied Literature in Lima, Peru at San Marcos University, and has been living in the United States since 2003. He lives in Miami, FL. Salinas is committed to his own personal development, and to spreading the word about the vision and mission of the Mankind Project .

Google+ Facebook Gazouillement Part

The Legacy Letters, powerful lessons for living

A Good Man

A Good Man


EDITOR'S NOTE by Boysen Hodgson : Barry Friedman emailed me to tell me that I HAD TO get this book, The Legacy Letters by Carew Papritz, and read it immediately. He felt this was an important book for New Warriors, a book that speaks to our values as conscious men, and to the importance of taking action now to make sure that the important things we have to say are said.

I suggested that Barry get in touch with Carew, and reached out to make the connection … and as usual … Barry jumped right in and OVER-PERFORMED … putting together a great interview with Carew including a special reading by his son of a particularly poignant section of the book.

It's a powerful story, full of wisdom, wonder, gratitude, and blessings. Listen to the interview, read the excerpt below – and order yourself a copy of this incredible book . Carew is sure to become a big name. He's already out on the road doing book signings across the country.

Interview by Barry Friedman

Click for the Interview.

Excerpts from the letter: On My Boy Becoming A Man

for The Mankind Project

(from The Legacy Letters by Carew Papritz)

My Son,

As your papa, I have so much to tell you, to show you, of what it means to become a man. Trying to answer all your curious-boy questions about the day's mysteries and wonders with the perfect papa-given mix of accuracy, simplicity, and clarity. Watching you fall and stand and then fall again as all boys must do with such ferocity and perpetuity, to occasionally pick you up but not too often. Leading you through the long fire that is baptism of my son becoming a man. And somehow I must do all of this through the mortality of my words.

By your mom's grace and nearness, your sister will learn her mother wisdom. In one way or another, my Son, I must find a way to be next to you. Flying across a massive canyon of memory and time, hoping with all the strength, clarity, and love I can forgather as your father, I hope these words will wisely guide you toward someday becoming your own man.

Somehow, my Son, in our breakneck lust for the future of now, we got it into our heads that, like pushing a button or dialing a number, becoming a man is easy. Just devour a few dozen man-becomes-hero movies, pick-up a fast-looking car, make out with a girl or girls, pocket a few bucks, and do whatever you want whenever you want—easy. As a consequence, we turn out the perfect someone who looks like a man, talks like a man, and even sounds like a man but somehow acts like a Jack Sprat Billy-boy stunted at the pinnacle of his manly maturation, somewhere between the hormonal apex of twelve to twenty-three, who has no want, inclination, or motivation to earn his stripes and become a full-fledged, grown-up, thinking, thoughtful, good man. Now I'm not saying you have to be the Pope's boy scout or John Wayne's muleskinner, but if you're not learning or wanting to someday become a man, then you're forever practicing to remain a boy.

***********************************************************

So when do you become a man, my Son?

Do you become a man by running around buck-naked in the wilderness for a week, waiting for some god-vision of three crows riding bareback on a bull elk at sun's rising? Do you become a man by going to war to bludgeon, shoot, bayonet, or shish-kabob some dumb kid your own age on the other side who also thought going to war would make him a man? Do you become a man by souping up the latest Chevy with a 327 under the hood and whipping some poor sod in a midnight street drag?

No, you become a man when you first decide to put away the things of childhood, the talk of childhood, and the thoughts of childhood. You decide because you cannot be treated as both a man and a boy. Because you are either one or the other, but you are not both. And it doesn't matter your age—you can be a child at fifteen or forty. Only when you as a boy decide you're done waiting for the man you want to be and start being the man you want to become, do you begin to become a man.

When do you become a man?

When you become your own man.

When other men trust you to do a man's work. Trust you with their name, their reputation, their thoughts. Trust you to watch their backs and trust you with their lives.

To become a man is to carry out your word because you gave your word. And your word is you as a man.

You become a man the moment you understand that responsibility is a real and vital commitment to yourself and others, and not some lazy-dog, all-agreeing grunt.

Becoming a man means doing the right thing even though it may be hard or difficult. Boys do what is easiest. A man does what is right, whether easy or not.

***********************************************************

And what type of man should you be, my Son?

A good man. Above all else, strive to be a good man.

And you do not become a good man overnight. Much like a big, solid Douglas fir you must learn to withstand all manner of wind, rain, lightening, sun, and even fire—year after year after year—and still stand tall and true.

A good man, in your papa's book, is a great man. One who constantly strives to be the best of men, to himself and to others. Because the world can never have enough good men.

And what makes a good man, my Son.

A good man is being fair. In both your words and your actions.

When you admit being wrong. And then right that wrong.

A good man knows when he's been humbled, and learns from his humility.

Being a good man means to speak with sincerity, and love with certainty.

A good man will try to act wisely by thinking first and then acting.

A good man tells the truth.

A good man lives for the joy in life and the happiness of being alive, not shackled to the wants of the future or the regrets of the past.

A good man defends those that cannot defend themselves.

And a good man knows the difficulty of being a man, knowing the fall from grace is always near at hand, and thus is always striving to make himself a better man.

And as I quickly grow older, my Son, I see that the becoming a man and the being a man are eventually and truly one in the same, and the tests and the testing never end. I know in my father heart, and in all the other places I cannot go to at this moment, that I believe in you with all my love, even as time now disappears before me. And I know someday you will become a man to make your papa proud—your own man. Walking true to your own beliefs, carrying your name proudly, ever loyal to a valiant heart, and believing that being a good man in this life is a great endeavor. And on that day, I will somehow be with you. And somehow, I will have been your father. Je te aime.

Papa

FINAL NOTE!

If you want to get a Hard-Cover version of this book … AND … a 20% Discount, use MANKIND1

Google+ Facebook Gazouillement Part

The Twin Brothers, The Horse Twins

Category: Poetry

par Rebecca

Les Dioscures, les jumeaux de chevaux

Le Ashvino
Les Twins chevaux
The Twin Brothers
Tall, strong,
Long black hair flowing
They are the Ashvino
Call to your brothers,
And they will lead you on your way.

Personne ne sait où les Twins Ashvino vivent.
They make visits to villages
As they roam free.
Quand ils entrent dans une ville,
The children are the first to know.
Ils vont courir sur leurs petits pieds
Pattering, laughing, spilling with delight.
Les Twins Ashvino,
glowing softly bright like the afternoon sun,
Brown eyes bright,
Jouer avec eux, rire avec eux.
Ils prennent les enfants jusqu'à leurs épaules, et les maintenir serré.
Ils parlent de vrais mots à eux,
Speaking to them,
jamais-dessus ou en dessous d'eux,
Comme les enfants veulent toujours être parlé.
Children everywhere call them,
Our Big Brothers.

They enter into homes
In the late afternoon
When the sun is high and golden,
Lorsque les femmes sont la cuisson du pain
And making supper.
The women always welcome them in
Because they know what the Ashvino are.
They love them,
In a way different from their husbands,
In a way different than their sons.
The Ashvino bring their children with them.
They bring a quiet, strong joy that lasts long.
After they leave,
The earthen walls speak long after they have gone,
A deep vibration,
Soothing, saying things that words could never speak.
In a house where the Ashvino have sat,
Disease will not lodge
Et la fortune de longue bonheur durable viendra.
The Twin Brothers bring a warm, contented, deep peace.
They bring fortune that money or riches
Could never bring.
The women know this.
They know about the Ashvino
They know about the Twins.
And that is why
The women are always happy to let the Twin Brothers in.

Personne ne sait où la maison de la Ashvino est.
After they pass through a village,
They walk past the outskirts
Out into the rolling plains,
And the Two Brothers
Changement dans Chevaux.
Ils courent gratuitement dans les herbes,
Dans la vaste étendue du monde.
In thunderstorms,
They revel in the pounding rain
Their hooves are like the thunder
And their speed is the lightning.
Leurs crinières noires sont le vent.

Dans leur corps se étend de la force d'un cheval.
They know what it feels like to be prey
but they have the mind of a good human king.
Ils estimaient que les pointes de peur dans leur propre corps,
And they are sensitive as horses—
they are gentle because of it.
And they know sensitive assertiveness
is better than timid kindness—
ils savent sans elle,
the heard falls into fear and strife.
They know what it is to be a predator,
And that as men they are only animal on earth
Cela a un choix à ce sujet.
They are a horse and a man in one,
the best of both.
They are the Ashvino.

Women always love them.
But what men think of them
Dépend de l'homme.
A jealous man says,
“Get out of my house! Stop messing with my woman!”
An insecure man sees the Twins' easy, warm confidence,
and feels empty.
A men who thinks himself strong,
but only makes an image of strength on the outside, judges and says,
“They are not really strong. They are too gentle, too kind.”

But a man who strives to be free, wild, kind, and strong,
Son coeur soupire après eux
Du plus profond de son âme.
He wants to be like them.
He wants to run free like them.
He wants to be strong like them.
He wants to be kind like them.

Call to the Ashvino
And the Horse Twins will come running
Plus rapide que l'éclair
Rumbling deep and long like thunder in the earth
Avec la chaleur facile du soleil l'après-midi,
With the heart of a Horse
And the mind of a Man,
They will come
As your Brothers
Et vous mènera
On the way you yearn to go.

Rebecca is a woman who heartily supports the Men's Movement. On her words: ” We need it now more than ever. I am deep into Jungian studies, and I work daily towards living a responsible, full, conscious life. Je ai écrit cette pièce à l'endroit où se croisent'S les voyages pour hommes et femmes. Nous faisons souvent la même chose dans notre vie intérieure, tout en regardant des angles légèrement différents. The Ashvino Horse twins are an ancient Indo-European tradition that I want to bring alive into our world again.”
Google+ Facebook Gazouillement Part

All/You/I, a poem

Category: Poetry

by Dave Klaus

All/You/I

don't give me a pitch
don't tell me a story
don't serve me pie in the sky

tell me the truth

the dark parts
the hard parts
the parts that don't want to be told, the parts that hide from the sun
(toothy little things, hungry for blood, hungry for love, hungry, hungry…)

tell me the sad parts, the parts where you're afraid, really afraid. Trapped in Amber.

tell me the parts when you gave up, just gave up,
because you were tired, and it was too much

the parts you wish were different

I want to see the shadows.

I want to see them, bold and stretchy, looming and translucent.

trans/lucent

because behind those shadows is a shining light
and though I can't look straight at it (like the sun, you know)

Je vous connais

and I feel the Light shining through

I feel it there and it warms me and I am safe,
and it adds to my light:

with your light my shadows

fade,

a bit,

flickering,

pensive.

I want to see the shadows because inside them I see the rest of you,

inside them I see the All of you.

inside them

I/All/you.

I have no exit strategy, no plan for the door, no escape route in mind

Je suis ici. With You.

I have no reason to doubt,
no reasonable doubt
(well a few, maybe; a few, more than that; ok yeah, I got doubts)

but there's NO doubt I/you can hold what I/you got,

because I/you am large and I/you contain multitudes

I/You

I have a willingness to suspend disbelief, a willingness to be-lieve

I have a faith that treads water over 50,000 Fathoms,

head above it, mostly,

but not always, sometimes under

we will tread together and I'll brush the wet hair from your eyes.

And when its time I'll mop your brow,
and I will sit with you,

just sit,

and hold your hand,

I/you.

only so many breaths.

only so many.

so don't give me a pitch.
and don't tell me a story.
and don't serve me pie in the sky.

I want the All of You.

I/All/you

Tous

163511_10151535429977350_1023836638_n

Dave Klaus completed the New Warrior Training Adventure in June 2010 in the NorCal Center, and things have gotten better and better for him ever since. He is a senior supervisor in the Alameda County Public Defenders Office, where over the last 17 years he has represented thousands of clients in cases ranging from petty theft to special circumstance murder. He is married and has two awesome kids. In his spare time, he leads a large Burning Man camp ( www.bEEcHARGE.com ) and is starting an art collective. This is his first completed poem.

Google+ Facebook Gazouillement Part

Healing from wounds

Category: Poetry

by Michael Kullik

Healing from wounds

Wounded Child

Crying in Corner

Lost between the years

Crying out Silently
No One Comes
No One Hears

A Prison of Silence
Surrounds Me,
Into an Early Grave.

How do I start
to Breath Again?
Am I Someone's Slave?

A Wounded Child
grows, As Does
A Wounded Man.

The Wound Becomes My Sword.
Like Tempered Steel,
I am strong again, Oh my Lord.

A Wounded Man Sat
Crying Lost
Within his Years.

Silence at last was Broken
Shattered Wounds Turned
Into a River of Tears.

A Sword of Anger Broke me out,
As I Yelled
Screamed and Roared.

The Prison wasn't
Mine at Last
It Was Yours.

Michael Kullik is a teacher, professor, singer, and published poet. He was first published in 2000 in a book edited by Jill Kuhn called “In Cabin Six”. He has run writing and drumming workshops and retreats for male survivors of abuse.He has also volunteered his time running a group for survivors from 1999 to 2004.
Google+ Facebook Gazouillement Part

Dallas Chief Eagle – Lakota on the ManKind Project

“MKP has proven to be our most effective allies in eradicating genocide since the Cheyenne were to the Lakota 150 years ago.” ~ Dallas Chief Eagle

Dallas Chief Eagle

Dallas Chief Eagle

Brothers,

Dallas Chief Eagle blessed us at the Gathering last week.

He declared that after 100 years of no allies, the Lakota now have allies.

We, the men of the (Central Plains) ManKind Project, are those allies.

When he shared that with the circle, I felt as if the roof split open, a beam of light filled the room, and hearts were opened wide. A shift in the Universe occurred.

After a century of no allies, now there are allies.

I encourage each of us to look into Dallas' deep insight. What does this word, ALLIES, mean for you?
Who are your allies? What alliances do you/we need to make?

How might our worlds shift if we saw the world in this way – a world of potential allies and alliances?

I know I will never be the same.

Gratitude to Dallas for speaking his truth.

Gratitude to Steve Ramm for calling this Gathering of the Central Plains so we can connect in common cause through the power of the circle.

Checking in humbled and deeply honored to be a part of this magnificent community of men,

Dan Pecaut

Member of the Mankind Project

EDITOR'S NOTE:

There is a growing community of New Warrior Lakota men on the Pine Ridge Reservation who are now holding the intention of bringing the NWTA to Pine Ridge. MKP Colorado, MKP Central Plains, and the ManKind Project USA, through the MKP USA Diversity Scholarship Fund , have provided financial and logistical support to help Lakota men attend the NWTA.

For more information about the role of men's community on the reservation, see this story: Native Sun News: The Men's Oyate – Going from pain to healing

Google+ Facebook Gazouillement Part

Mission: Just say Yes.

by Stephen Simmer

An MIT linguistics professor was lecturing his class. “In English,” he said, “a double negative forms a positive. However, in some languages, such as Russian, a double negative remains a negative. But there isn't a single language, not one, in which a double positive can express a negative.” A voice from the back of the room piped up, “Yeah, right.”

Je passe une bonne partie de ma vie fortifiée derrière un mur de Nos, qui sort de mon âme comme des piquants de porc-épic. Même si je ne parle pas, les gens peuvent sentir les numéros hérissés de moi quand je marche dans une pièce. No, I'm too busy. No, I don't see a clear benefit to that. No, that doesn't line up exactly enough with my values. No, I don't want to get too depleted. No, I'm not the right man for that. Non, il serait probablement utiliser le dollar pour acheter du crack. Non, je ne aurais probablement baiser que jusqu'à si je ai essayé. No, if I help she'll only want more.

As I walk down the street, running the gauntlet of all those who represent the needs of the world, I can sense that these quills have two points. Un pupilles hors autres, me défend contre le risque de Oui. L'autre point presse dans mon âme, me serrant, me cicatrices, me ratatiner. Je peux utiliser mes enfants et la famille comme mon excuse-je vais enregistrer mon énergie de vie pour ceux dans mon entourage immédiat, ceux que je aime. But my painful truth is, my quills of No bristle at home, too. No, I can't make the game. Non, vous ne pouvez pas rester jusqu'à la fin. No, I can't love you the way you want to be loved. No, I can't be fully present for you.

Years ago, Nancy Reagan started her famous Just Say No campaign to drugs. En cela, je ai-je ai dépassés appris à dire non par défaut pour presque tout: vendeurs d'assurance, les télévendeurs, oui. Mais aussi des gens de la rue nécessiteux, mes chiens, les options inconnues, mes enfants, amis, de nouvelles expériences, même mon partenaire Rebecca. I walk through life a shriveled Scrooge clutching my life-energy parsimoniously, doling it out carefully by the penny, and then regretting that I gave any away at all.

Le résultat est que je vis la vie à reculons, mon chemin déterminé plus par ce que je refuse ou éviter que ce que je affirme. Le travail que je reste en est plus déterminé par les possibilités que je ai réfutées et rejetées que ce que je ai passionnément choisi. The assembly of relationships I end up with is the consequence more of chance than choice, as if we have each backed into this corner together by accident. Je ampute possibilités de façon si courante que je me retrouve là où je suis, dans une vie partielle que je ne ai pas choisi avec l'intention.

I'm not talking here about the conscious, passionate, powerful No that I may use like a sword. Cette passionnée Non peut être un élément indispensable d'un Oui-plus puissant à ce sujet plus tard. Here I'm talking about the No-program that boots up almost automatically when I open my eyes in the morning and runs in the background of my life all day. I'm talking about the No that is the vestige of my fear, shame, and inadequacy, that keeps me closed to anything new, that stops me from leaving home, that pinches off possibility, that stops me from striding towards risk, that isolates me from the world. Je parle de la Non-ce que dans le nom de la sécurité est le tueur silencieux qui me empêche de vivre et d'aimer passionnément.

A yes-program is not the answer. À mon avis, cela peut être aussi toxiques que le pas réflexe. Yes, I'll do the job. Oui, je vais lever des fonds pour l'équipe, je vais vous aider à déplacer le piano, je vais co-présider le comité, je vais re-gazon de la pelouse, je vais vous aider à déplacer les moellons. I become a yes-man, where the Yes is perfunctory, and I never truly decide where to put my energies. Then I get spread so thin that I don't follow through, don't show up completely, or leave the job unfinished. Ou je prends sur tellement que je deviens le chien de traîneau plomb, portant le poids, y compris le poids des autres chiens. I don't trust that others might help, might sometimes carry me. Ou placer un pari sur chaque cheval dans la course, je ne ai jamais vraiment perdre, mais jamais vraiment gagner. As a result, there is no form to my character—no one really knows who I am or what I want. And I may not know who I am or what I want, either.

Ma mission est une puissante épée qui a toujours été enterré dans la pierre de qui je suis.

Dans l'histoire Arthur, l'épée sort facilement, avec le mouvement du poignet. Mais pour certains, (et je me compte parmi ceux-ci) extraire l'épée de la mission est un processus lent, nécessitant beaucoup de travail patient et ingéniosité. Some of the alchemists spent their whole lives trying to extract precious metals from the dark matter, using thousands of different processes. But—fast or slow—if I can pull this sword out, my life suddenly has a point and I'm living on the cutting edge.

Formant une mission et vivre cela signifie dire oui consciemment, avec passion, avec un engagement. Je sais que mon objectif, et je peux pas vers elle.

Thich Nhat Hanh says that when an enlightened person looks at flowers, he will also see through the flowers to the garbage that the flowers will become. And when he looks at garbage, he looks through the garbage to the flowers that might eventually grow from this waste. L'épée a deux bords. En vivant la mission, je dis Oui joyeuse et passionnée. Mais en même temps, je ne en dis pas d'une manière qui me définit. L'épée est le point de convergence de cette Oui et Non, et à la fin, mystérieusement, ces deux sont les mêmes, de sorte que lorsque je crie Oui, l'écho revient Non, et quand je crie Non, l'écho est un incomparable Oui.

Stephen Simmer

Steve Simmer, for those of us privileged to know him, lives his life in the midst of the constant stream and theme of mission. Assez convenablement, un de ses énoncés de mission formels, ce est qu'il "crée un monde de liberté en encourageant les hommes avec mon courage de faire tout ce qu'ils peuvent être et d'être tout ce qu'ils peuvent faire." Par la profession de psychothérapeute, il travaille en permanence à inspirer les hommes de trouver et de se engager activement dans leur propre mission dans ce monde. Dr. Simmer completed the New Warrior Training Adventure back in 2001, and has never been the same man since.
Pour en savoir plus sur Steve et son travail, vous pouvez visiter son site web

Google+ Facebook Gazouillement Part

« Previous PageNext Page »